Le Kiosque d'Orphée

13 septembre 2019

#110: Pierre Jacquemart 'A Marie'.

20190914_094942

Et bien voilà une nouvelle chronique assez inattendue après ces mois de silence mais il faut dire que le début d'année a été bien pauvre en découvertes sur le Kiosque d'Orphée pour ma part.

J'ai bien un stock de disques genre chorale qui attendent dans un coin d'être chroniqués mais j'avoue qu'aucun n'est fort excitant...

Par contre il y a 15 jours la Braderie de Lille s'est tenue comme chaque année et au milieu des disques que j'ai débusqués se cache un disque paru sur le Kiosque.

Il s'agit d'un album de Pierre Jacquemart intitulé 'A Marie", trouvé dans un paquet de bouses et payé 3€.

En achetant le disque j'ai regardé son état et, oh surprise, je me suis aperçu qu'il contenait deux disques...en effet glissé dans la pochette de l'album 'A Marie' se trouvait aussi un autre album de Pierre Jacquemart intitulé 'Impressions'.

J'ai donc les deux albums sortis sur le Kiosque d'Orphée par Mr Jacquemart. Le 1er étant 'Impressions' sorti en 1981, le second qui nous intéresse aujourd'hui étant 'A Marie' datant de 1982.

L'album 'A Marie' a une pochette plutôt détaillée pour une parution du Kiosque. Le recto nous propose une photo de Pierre Jacquemart en train de jouer de la gratte alors que le verso nous donne des détails utiles.

L'album comporte 10 titres qui ont été enregistrés aux Studio de Bonneville.

Loin des habituels chanteurs solitaires ayant sorti un disque sur le Kiosque, Pierre Jacquemart est ici accompgné d'un groupe constitué de:

Batterie: André passefort

Basse: Philippe Ledue 

Saxo: Christian Hardy

Piano: Daniel Hahn

Notre chanteur est donc bien entouré et celà se ressent à l'écoute du disque!

En effet l'album est bien produit et à l'écoute chaque titre surprend par la qualité de ses arrangements.

On a affaire ici à de la chanson française avec des textes bien écrits et bien chantés...certains titres font même monter la pression avec basse et guitare rock!

Bon après la chanson française n'est pas forcément ma tasse de thé mais je pense que cet album peut plaire aux amateurs de ce style et qu'il devrait combler les collectionneurs du Kiosque d'Orphée (si si il y en a).

Vous vous en doutez, la prochaine chronique sera celle de l'album 'Impressions' que je compte faire rapidement.

Ref: KO/82.1205

Posté par popscene à 06:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 mars 2019

#109: Jean Louis Mougenot.

20190317_090231

 L'autre jour je me balladais entre les milliers d'annonces du Bon Coin quand cette pochette en noir et blanc a attiré mon attention.

Le vendeur précisait bien qu'il s'agissait d'un disque du Kiosque d'Orphée...et je ne le connaissais pas! Damn! Il fallait réparer ce tort donc je me suis empressé de faire l'acquisition de ladite galette qui est arrivée la semaine dernière.

Il faut dire que ma convoitise avait été aiguisée par le peu de renseignements que j'avais pu trouver sur le disque. Le terme d'acid folk revenait souvent et j'espérait bien qu'il ne s'agissait pas seulement d'un teasing des vendeurs pour écouler leurs disques.

Enfin la galette est arrivée chez moi et j'ai pu l'écouter et me faire un avis par moi même.

Mais revenons un peu sur le disque en lui même. Pressé par le Kiosque d'Orphée en 1979, la galette se présente sous une pochette plutôt luxueuse pour le label (pas la classique pochette blanche dessinée).

Douze chansons au programme, jouées et chantées par Jean Louis Mougenot..ça sent le folk loner comme disent nos amis anglo-saxons.

Verdict confirmé sur la platine: l'essentiel du disque tire plutôt vers la chanson française/folk accompagnée à la guitare acoustique. 

Les textes sont bien et la guitare est suffisament bien jouée pour rendre le disque sympa mais la vraie bonne surprise est pour moi la chanson Lueurs de Galatha qui s'ouvre sur une petite flûte et qui enchaîne avec un sitar du plus bel effet! Wow elle claque cette chanson! Pas forcément ce qu'on trouve habituellement sur le Kiosque d'Orphée ça...(ce qui explique d'ailleurs le fameux terme d'acid folk)

Ce qui est sympa, c'est que j'ai pu retrouver la trace de Jean Louis Mougenot et lui demander directement des détails sur la conception de ce disque.

Il m'a confirmé la date de sortie du disque et m'a donné le nombre de 1000 copies commandées au Kiosque d'Orphée à l'époque (un chiffre important pour une production KO). Les disques étaient vendus su Nancy d'où l'auteur était originaire.

Influencé par Brel, Anne Sylvestre, Ferrat, Leonard Cohen, Jean Louis Mougenot se lance très jeune dans la musique et enregistre cet album avec des chansons écrites pour certaines alors qu'il n'a que 16 ans.

L'enregistrement est très artisanal, le matériel se résume à un vieux deux pistes Sony et à quelques micros sans pieds (des balais feront avantageusement l'affaire). 

Interrogé sur cette histoire de sitar, Mr Mougenot m'a confirmé s'être initié à l'instrument avec un Népalais, Narendra Bataju.

J'ai demandé aussi quel regard il portait sur ce premier album:

C'est le 1er disque d'un jeune ado qui n'y connais rien, qui ne connaît pas le milieu musical, qui ne songe qu'a partager ses émois sentimentaux d'ado et sa découverte du monde, la tête un peu farcie d'idée de gauches bien pensantes... Un ado qui chante de façons parfois un peu ridicule, un peu sous influence, même si on sent un potentiel. Les conditions d'enregistrement relèvent de la folie... Mais bon, j'étais mu par l'envie de faire, et à l'époque, ça m'a fait avancer. Je suis rapidement passé à un enregistrement plus pro notamment avec l'album "Minimal" dirigé par Charlélie Couture chez Philips Phonogram, mais les gens disaient que sous sa houlette, mon art avait perdu toute saveur. C'est notamment pour cette raison que je me suis à nouveau dirigé moi-même par la suite, mais avec les années d'expérience en plus cette fois...

En effet la carrière musicale de l'auteur ne s'est pas arrêtée avec ce disque puisqu'après un second album autoproduit, il se fait remarquer lors d'un télé-crochet et fera une belle carrière sous le nom de Mil Mougenot dans les années 80, jouant avec Bashung et consorts.

Après 25 ans de rock et 5 ans de chants de louange chrétienne, Jean Louis s'est fait artiste de rue et se produit régulièrement en Normandie où il habite maintenant. Il joue maintenant du folk traditionnel sur des vielles à roues qu'il construit lui même.

Merci à lui d'avoir partagé un peu ses souvenirs qui permettent d'en savoir plus sur cet album.

Ref: KO/09.1114

Un lien pour écouter Lueurs de Galatha:

 

 

 

 

Posté par popscene à 06:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 mars 2019

#108: Les Korrigans de Brocéliande.

20190315_142132

 Toujours en quête de nouvelles références sur le Kiosque d'Orphée pour le blog, j'ai avisé l'autre jour sur un site bien connu d'enchères ce 45 tours des Korrigans de Brocéliande.

Trois euros plus tard le disque était à moi...Arrivé cette semaine, il est temps de vous le présenter.

Ce qui frappe d'entrée de jeu avec ce disque, c'est la pochette qui est bien jolie avec son illustration très graphique en noir et blanc.

En voyant le disque je me suis pris à espérer être tombé sur un 45 tours de folk breton underground totalement inconnu...comme je m'étais trompé!

En effet dès que l'aiguille touche le disque, les illusions volent en éclat et l'on se rend compte qu'en fait de folk underground on a plutôt affaire à une sympathique chorale...

Et oui le chant est assuré par une troupe de chanteurs/euses aux voix plutôt juvéniles qui interprêtent cinq titres.

J'ai pris sur moi et écouté le disque en entier...bon soyons franc, j'ai déjà entendu nettement pire sur le Kiosque d'Orphée.

L'ensemble fait penser à un projet scolaire (un peu comme les disques de Marjolaine déjà chroniqués ici même) et au moins on évite la chorale religieuse!

Bon ce n'est pas pour autant qu'on s'éclate à l'écoute de cette galette et une fois l'écoute des cinq titres achevés on ne se précipite pas non plus pour remettre le disque.

Finalement un disque qui ne tient pas les promesses faites par la pochette et qui reste très anecdotique.

En terme de renseignements je n'ai pas pu trouver grand chose sur les auteurs du disque: on sait qu'ils sont bretons et devaient être basés autour de la forêt du Roi Arthur mais aucune mention d'une date quelconque qui permettrait de situer le disque dans le temps.

Ref: KO/KO.BR

Posté par popscene à 06:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2019

#107: Eau Vive-Luttabach.

20190307_180838

Aujourd'hui nous allons partir pour l'Alsace avec le mini-album du groupe Eau Vive.

Voilà un disque dont je croise régulièrement la pochette depuis que je m'intéresse au Kiosque d'Orphée mais je n'avais pas encore pu trouver une copie à un prix incitant la curiosité...

C'est donc maintenant chose faite et j'ai enfin pu découvrir la musique qui se cache derrière cette pochette très home made.

Au niveau du disque en lui-même je précise qu'il s'agit d'un 33 tours au format 45 tours comme on en croise beaucoup avec le Kiosque.

La pochette nous donne pour une fois un bon nombre d'informations:

-Le disque a été enregistré le 3 Octobre 1976 (oui c'est précis...).

-Les membres du groupe sont tous cités donc on a M.Claire Schaffhauser au chant, un certain Gérard à la guitare et au chant, J.Louis Becker à la basse, Mario Bruneri aux percussions et pour finir Jean-Luc Ullmann à la mandoline, au banjo et à la guitare.

-L'adresse pour rentrer en contact avec le groupe qui était domicilié à Lautenbach en Alsace.

En terme de renseignements, c'est déjà pas mal et celà change des disques où rien n'est précisé.

Passons à la musique...vu les instruments utilisés vous avez déjà du en déduire qu'on avait affaire à un groupe de folk...et  vous avez raison!

Il s'agit bien de folk mais chanté...en alsacien!

Le groupe semble attaché à ses racines qu'il met en avant dans sa musique. Bon inutile de dire que je ne parle ni comprend l'alsacien donc évidemment toutes les paroles me sont restées impénétrables.

Six titres sont présentés sur ce mini-album mais je dois bien reconnaître qu'aucun d'entre eux ne m'a particulièrement frappé.

Musicalement le niveau est tout de même assez basique et rien n'a vraiment accroché mon oreille...dommage!

Le groupe a enregistré un autre mini-album sur le Kiosque d'Orphée (lui aussi daté de 1976) et aurait aussi enregistré un album autoproduit avant de disparaître.

Vous l'aurez compris cette petite galette n'est clairement pas un disque indispensable du Kiosque d'Orphée mais si vous êtes curieux et fan de folk régional, laissez vous tenter si d'aventure vous croisez une copie.

Ref: KO/76.1002

 

Posté par popscene à 06:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 mars 2019

Nouvellement réapparu: l'album 'Anthology' des Fortune Tellers.

Décidément cette nouvelle rubrique a de l'avenir vu la régularité avec laquelle de nouveaux disques possiblement intéressants du Kiosque d'Orphée continuent de réapparaître.

Aujourd'hui je signale l'apparition du disque Anthology des Fortune Tellers dont voici la pochette:

R-12818303-1542549669-7282

R-12818303-1542549709-9542

On a donc une pochette générique orange du Kiosque avec les noms du groupe et de l'album sur le recto et un tracklisting des chansons au verso.

Le référencement Discogs nous annonce un disque de garage datant de 1971...A défaut de pouvoir juger sur pièce, on devra se contenter de croire celui qui a trouvé le disque.

Les titres du disque semblent faire la part belle à des titres de Ray Charles, Otis Reading et des Bar-Keys...pas trop garage à priori mais qui sait?

Le disque en lui même est un de ces disques acétate du Kiosque d'Orphée et doit donc être bien rare vu que ces disques n'étaient en général pressés qu'à quelques exemplaires...

Bon voilà tout ce que je peux vous dire à propos de ce disque pour le moment...tout renseignement est évidemment le bienvenu!

Posté par popscene à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 février 2019

#106: Francisco Semprun-Improvisations (Percussions).

20190228_081239

 Bon allez, je reprends mes petites chroniques des disques du Kiosque d'Orphée là où je les avais laissées avec ce deuxième disque de Francisco Semprun.

Comme le premier disque que je vous avais présenté, celui-ci est un 33 tours au format 45 tours très certainement sorti sans pochette à l'époque (je l'ai récupéré avec une pochette papier transparente très fine qui doit être d'origine).

Egalement intitulé Improvisations, le label du disque précise qu'à la place du piano, c'est sur des percussions que Francisco Semprun allait improviser.

Donc au niveau musical, pas de surprises, on a des improvisations sur différents type de percussions pour un résultat que je trouve un peu moins intéressant que les improvisations au piano.

Huit titres tout de même et quand même de bons passages qui font de ce petit 45 tours un objet intéressant.

Le son est moyen et sent le DIY à plein nez au niveau de l'enregistrement...mais cela reste acceptable (le pressage est sûrement à mettre en cause aussi).

Pas de date d'enregistrement donc on en est réduit aux conjectures. Je pense que le disque doit dater des années 60 vu le label jaune du disque et le numéro de série en MS que l'on retrouve sur les galettes du label de cette époque.

De façon étonnante il existe pas moins de cinq pressages différents de ce disque, tous sur le Kiosque d'Orphée mais avec des numéros et des labels de couleurs différentes...le disque doit sûrement avoir connu plusieurs pressages...

Au final un disque plutôt intéressant du Kiosque.

Ref: MS/103

Posté par popscene à 09:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2019

Nouvellement réapparu: l'album "Caractères" de Joël Boutolleau.

Je lance cette petite rubrique sur le blog pour vous signaler les disques pressés par le Kiosque d'Orphée et qui refont périodiquement surface après des décennies d'oubli.

Bon évidemment je vais plutôt me cantonner aux parutions vraiment intéressantes ou curieuses.

C'est le cas de ce disque de Joël Boutolleau intitulé Caractères initiallement sorti des presses de la Rue des Tournelles en 1977.

Voici une photo de la bête tirée de Discogs:

R-13092652-1550396296-7111

Le disque est apparemment sorti dans une pochette blanche avec juste quelques lignes d'écritures précisant le nom de l'artiste.

Au vu des extraits disponibles sur le site de Vinyltribes qui vend une copie, on se rend compte qu'on a affaire ici à un nouveau disque de musique éléctronique à la Tangerine Dream sorti sur le Kiosque d'Orphée et qui était passé sous le radar jusqu'à très récemment.

Intéressant quand on sait que le label a pressé des sacrées perles de musique éléctronique 70's underground comme Mar-Vista, Didier Bocquet, Alain Meunier, Demon & Wizard...

Les extraits sont sympas et donnent envie de découvrir le disque en entier.

Je ne sais pas si le disque tiens ses promesses sur la longueur de l'album mais il s'agit bien ici de la preuve qu'il reste des disques à découvrir sur le Kiosque d'Orphée. Tout n'a pas encore été débrousaillé et je suis sûr que, dans les années à venir, on continuera à voir réapparaitre périodiquement des disques intéressants.

Caracteres

We specialise in buying ,selling and trade rare original vinyl records. We also manage your collection selling it by commission. Visit us and discover a daily updated wide selection of rare vinyls collectors from all over the world.

https://www.vinyltribes.com

 

Posté par popscene à 10:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2019

Réédition de l'album 'Eclipse' de Didier Bocquet par Cameleon Records.

Bon je sors de ma longue hibernation loin du blog et je ne vais pas tarder à reprendre la chronique des disques du Kiosque d'Orphée.

En attendant je signale en retard (ça vaut mieux que pas du tout) la sortie par Cameleon Records d'une réédition de l'album Eclipse de Didier Bocquet sorti sur le Kiosque en 1977.

Voici le disque original avec sa pochette homemade:

R-2577685-1291365238

Et voici la pochette Cameleon Records:

R-12113254-1543417171-2934

Pour situer l'album, on peut dire qu'il s'agit d'un des meilleurs disques de musique éléctronique façon Berlin School qui soit sorti en pressage privé en France.

L'album est vraiment d'un super niveau et mérite, pour le coup, clairement d'être réédité vu la rareté affolante des copies originales.

Félicitations à Cameleon Records pour cette heureuse initiative et ce beau coup de plus à leur actif après la réédition du Demon and Wizard!

 

 

Posté par popscene à 12:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2018

#105: Francisco Semprun-Improvisations (Piano).

20180911_194200

 Bon j'ai pris un peu de retard sur les disques à chroniquer sur le blog donc je m'exécute en vous présentant aujourd'hui un 45 tours bien intéressant.

Enfin, 45 tours par la taille puisqu'il s'agit en réalité d'un 33 tours petit format typique des production du Kiosque d'Orphée.

J'ai trouvé ce 45 tours de Francisco Semprun à la Braderie de Lille (où je joue en local vu que j'y habite) et une fois rentré chez moi, au calme tout relatif d'une nuit de Braderie, j'ai découvert avec plaisir son contenu musical.

Mr Francisco Semprun n'était pas un inconnu pour moi puisque j'ai déjà à la maison un 33 tours de musique pour l'Expression Corporelle qu'il a réalisé avec son complice Michel Christodoulidès.

C'est donc en confiance que je fis l'acquisition de ce disque titré Improvisation (Piano).

Bon le titre vous dévoile déjà le programme musical du jour: il s'agit bien de courts morceaux improvisés au piano par Francisco Semprun.

On est ici dans un registre musique classique/contemporaine avec des pièces courtes mais parfois vraiment très belles.

On sent que l'auteur a de la bouteille en terme d'improvisation et finalement l'ensemble laisse un goût de trop peu...on en voudrait plus!

Je n'ai aucune idée de la date de sortie de ce disque par contre (sûrement les années 60 vu le label du disque)...Je l'ai trouvé sans pochette mais je ne suis pas certain qu'il y ai jamais eu une pochette pour ce disque (jusqu'à preuve du contraire bien sûr).

D'après Discogs, il y aurai 4 pressages différents de cette galette donc c'est quatre fois plus de chances d'en trouver une copie au fond d'un bac poussièreux.

Ref: MS/104 8.AC

Ps: Je vous fait un extrait musical à découvrir au plus vite ;)

 

Posté par popscene à 06:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2018

#104: Reynald Halay.

20180828_190031

Décidément le filon des chanteurs typés folk/chanson française parus sur le Kiosque d'Orphée semble inépuisable!

Voici un nouvel exemple de ces disques totalement inconnus avec le 45 tours de Reynald Halay.

Niveau présentation un effort à été apporté à la réalisation de la pochette puisqu'au recto on voit l'auteur du disque accompagné par son compère guitariste Claude Jacoux.

Le verso nous indique le nom des quatre titres gravés sur la galette ainsi que la participation au violoncelle d'un certain Joel Dumont.

On apprend aussi au passage que Reynald Halay nous vient tout droit du Loiret et plus précisement de Bonny sur Loire.

Voilà tout ce qu'on peut tirer comme renseignement de la pochette...ah si, d'après le numéro du disque on apprend que le disque a été gravé en 1980...

Bon, ça donne quoi musicalement l'année 1980 dans le Loiret?

Et bien, comme je le disais en préambule, on a affaire ici à un disque à la croisée des chemins entre le folk et la chanson française.

Les guitares sont ici plutôt acoustiques et le chant et assez déclamatoire comme ça se faisait pas mal à l'époque. 

Ca joue bien et le chant est ample...le violoncelle promis par la pochette est bien là et donne de l'épaisseur aux arrangements déjà assez luxuriants.

Il y a un feeling "jazzy" dans les guitares de Claude Jacoux qui est original et bien appréciable aussi. 

Tous ces éléments nous donnent donc une galette sympathique et très typique des productions sorties sur le Kiosque d'Orphée et qui valent le coup d'être redécouvertes.

Ce petit 45 tours n'est sûrement pas le meilleur disque que j'ai rencontré sur le Kiosque d'Orphée mais il mérite tout de même votre attention si vous aimez la chanson française folky.

Le Cul Terreux.wav

Zippyshare.com - Free File Hosting

https://www20.zippyshare.com

 

Posté par popscene à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]